Plan Cadre des Nations unies d’Aide au Développement au Maroc (UNDAF) 2017-2021

Sous l’égide du Coordonnateur Résident des Nations unies au Maroc, l’ONU fournit un appui technique au Gouvernement marocain pour le développement économique et social du pays.

Les priorités sont définies dans le Plan Cadre des Nations unies d’Aide au Développement au Maroc (UNDAF), qui constitue le cadre stratégique de référence pour les interventions coordonnées des Nations unies au niveau du pays. A ce jour, quatre cycles d'UNDAF ont été conjointement définis par le Gouvernement du Maroc et l’ONU : 2002-2006 ; 2007-2011 ; 2012-2016 ; 2017-2021 (UNDAF en cours).

Le Plan Cadre des Nations unies pour l'aide au Développement au Maroc pour la période 2017-2021 a été élaboré d’une manière participative sur la base des priorités nationales de développement, des avantages comparatifs du Système des Nations unies et des leçons tirées de l’évaluation de l’UNDAF 2012-2016. Il constitue une réponse conjointe du Gouvernement marocain, du Système des Nations unies et des partenaires concernés aux problématiques de l’inégalité, l’iniquité et de la vulnérabilité. Les priorités et les résultats sont fondés sur les principes inscrits dans la Constitution de 2011, ainsi que sur les valeurs universelles des droits de l’homme, d’égalité de genre et d’équité.

L’UNDAF intègre les principes de durabilité, d’inclusion et de résilience tels qu’énoncés dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Il comporte six résultats/effets dont la réalisation suppose la mobilisation et l’orientation de ressources financières vers les domaines et les régions prioritaires, en s’assurant que les compétences nécessaires à leur réalisation soient disponibles d’une manière efficiente et durable. 

Effet 1 – Gouvernance démocratique et régionalisation avancée

Effet 2 – Développement inclusif durable

Effet 3 – Santé

Effet 4 – Education

Effet 5 – Inclusion économique, réduction des inégalités et des vulnérabilités

Effet 6 – Développement rural inclusif, intégré et durable

Dispositif de gouvernance

Un comité de pilotage conjoint fournit les orientations stratégiques sur la mise en œuvre de l’UNDAF dans son ensemble. Il exerce la supervision conjointe et l’appropriation entre le gouvernement et les agences, fonds, programmes et entités des Nations unies au Maroc. A l’issue de la Revue annuelle de l’UNDAF, il décide des mises à jour nécessaires de l’UNDAF et valide les Plans de travail annuels conjoints des six groupes de résultats. Il approuve formellement l’évaluation finale de l’UNDAF.

Coprésidé par le représentant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et le Coordonnateur Résident des Nations unies, le comité est composé des ministères clés concernés, deux représentants de la Société civile, des membres de l’Equipe de Pays et des co-présidents nationaux et onusiens des groupes d’effets. Le secrétariat est assuré par le Bureau du Coordonnateur Résident. Le comité de pilotage se réunit au minimum une fois par an, et, au besoin et de manière extraordinaire ; à la demande d’un de ses membres.

Le Comité de Pilotage Conjoint :

  • procède aux revues et évaluations périodiques ;
  • examine et valide les rapports périodiques de suivi de l’UNDAF ;
  • recommande en cas de besoin les réorientations nécessaires à l’atteinte des résultats escomptés de l’UNDAF ;
  • formule des propositions d’allocations de ressources ;
  • encourage les approches et actions conjointes ;
  • valide la coprésidence des groupes de résultats.

lll Les Plans de travail conjoints lll

L’UNDAF est opérationnalisé par le biais de plans de travail conjoints, élaborés et supervisés par les Groupes de Résultats (voir ci-dessous). Ces plans de travail sont flexibles et permettent l’achèvement, la modification et l’ajout des produits, notamment suite aux revues annuelles.

Plans de travail conjoints 2017-2018

lll Les programmes conjoints lll

Les résultats attendus dans le cadre de l’UNDAF seront mis en œuvre, pour certains, à titre individuel par les Fonds, Agences, Programmes et Entités des Nations unies au Maroc et, pour d’autres, dans le cadre de la programmation conjointe.

Un programme conjoint implique l’intervention de deux organisations du système des Nations unies au moins et de leurs partenaires. Le plan de travail et le budget font partie d’un document de programme qui détaille les rôles et responsabilités des partenaires dans la coordination et la gestion des activités. A ce jour, plusieurs programmes conjoints sont en cours de mise en œuvre par le Système des Nations unies et ses partenaires au Maroc :

    Programme d’appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) (2017-2021)

  • Partenaire : Ministère chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration
  • Coordonné par l’OIM avec la participation de : OIT, ONU Femmes, ONUSIDA, PNUD, UNESCO, UNFPA, UNHCR

    Programme conjoint en appui à la riposte nationale au VIH/sida (2017-2021)

  • Partenaire : Ministère de la Santé
  • Coordonné par ONUSIDA avec la participation de : OIM, OMS, ONU Femmes, PNUD, UNESCO, UNFPA, UNCHR, UNICEF, UNODC

    Programme conjoint pour l’harmonisation et l’évaluation des politiques publiques (Phase II) (2017-2021)

  • Partenaire : Observatoire National du Développement Humain
  • Coordonné par le PNUD avec la participation de : ONU Femmes, UNFPA, UNICEF

    Programme conjoint en appui à l’évaluation des politiques publiques en faveur d’un développement humain équitable (2017-2021)

  • Partenaire : Observatoire National du Développement Humain (ONDH)
  • Coordonné par le PNUD avec la participation de : OMS, ONU Femmes, UNFPA, UNICEF, UNODC.

lll Les Groupes de Résultats lll

Les groupes de résultats, au nombre de six (un groupe par effet), sont axés sur la politique stratégique et le contenu programmatique, établis et harmonisés avec les mécanismes nationaux de coordination. Ils sont chargés d’élaborer les plans de travail conjoints alignés sur l’UNDAF et d’assurer leur suivi et évaluation, de préparer les rapports annuels, de contribuer à l’organisation des revues périodiques et des évaluations, et favoriser les synergies et complémentarités entre les interventions.

lll Les Groupes de Travail lll

Les groupes de travail inter-agences seront de nature technique et thématique. Ils seront au nombre de trois : Suivi & Evaluation, Communication, Gestion.

Groupe de travail Suivi & Evaluation (GTSE)

Le rôle du GTSE est d’accompagner le suivi et l’évaluation de l’UNDAF. Il a la responsabilité de soutenir le renforcement des capacités du personnel des Nations unies et des partenaires nationaux en matière de suivi et évaluation ; de fournir l’appui nécessaire pour l’intégration des principes de la Gestion Axée sur les Résultats dans la planification, la budgétisation, le suivi et l’évaluation des Plans de travail conjoints des Groupes de résultats ; d’initier, mener, suivre et assurer la qualité de toute action de suivi-évaluation en lien avec l’UNDAF ; d’apporter un appui méthodologique aux groupes de résultats en matière de collecte de données et de mise en œuvre du Plan intégré de suivi et évaluation et de reporting annuel ; et de fournir des orientation aux groupes communications et opérations en matière de S&E.

Le GTSE est coprésidé par un représentant de l’Equipe de Pays et par un Représentant national (ONDH). Il est composé des chargé(e)s de suivi-évaluation et points focaux suivi-évaluation des Agences des Nations unies et du BCR. Le secrétariat du GTSE sera assuré par le BCR.

Groupe communication

Le Groupe Communication sert de mécanisme de coordination afin d’assurer que les différents Fonds, Agences, Programmes et Entités communiquent de manière conjointe, que leurs communications se complètent et qu’elles facilitent la cohérence du message et du plaidoyer des Agences des Nations unies au Maroc., Le groupe est chargé de renforcer la visibilité des actions du SNUD, de mobiliser les partenaires à travers l’effort de plaidoyer, notamment pour la sensibilisation et la mise en œuvre du nouvel agenda de développement et de réaliser des supports de communication qui promeuvent les actions conjointes du SNUD.

Dans le cadre de l’UNDAF, le Groupe de Communication élabore une stratégie de communication et un plan d’action annuel. Il est constitué des spécialistes et points focaux communication des Agences, Fonds, Programmes et Entités des Nations unies, sous la présidence du Coordonnateur Résident, appuyé par le BCR et le CINU.

Groupe Gestion (OMT)

Sous la supervision de l’Equipe de pays, l’OMT (Operations Management Team) propose une stratégie relative aux activités opérationnelles, en l’adaptant aux besoins et aux capacités existantes au Maroc, de manière à renforcer les processus opérationnels, éliminer les doublons dans les processus communs et accroitre ainsi l’efficience des activités et réaliser toutes les économies d’échelle possibles. 

lll Les Groupes Thématiques lll

Les groupes thématiques sont les principaux outils de coordination et d'intégration des thématiques transversales dans la mise en œuvre de l’UNDAF par les Agences des Nations unies au Maroc : ils représentent des forums de discussion et d’échange, établissent des « cadres stratégiques communs » et favorisent le développement d’une programmation complémentaire ou conjointe.

Groupe Thématique « Agriculture »

Groupe Thématique « Changement climatique »

Groupe Thématique « Culture & développement »

Groupe Thématique « Genre »

Groupe Thématique « Jeunesse »

Groupe Thématique « Migration »

Groupe Thématique « VIH-Sida »