Rapport Annuel 2016

Plan Cadre des Nations Unies pour l'Aide au Développement (UNDAF) 2012-2016

UNCT-MA-cover RA UNDAF 2016 av contour

 

Mot du Coordonnateur résident

Cher(e)s partenaires

Ce rapport marque la dernière année du cycle du Plan Cadre des Nations unies d’Aide au Développement (UNDAF) 2012-2016, cadre stratégique de coopération entre le Système des Nations unies (SNU) et le Royaume du Maroc.

Comme dans ses précédentes éditions, ce rapport met en exergue les réalisations de l’année 2016 dans le cadre des cinq domaines prioritaires adressés dans ce cycle qui sont l’éducation, la santé, la lutte contre les vulnérabilités, la gouvernance démocratique et l’environnement. Le rapport donne également un aperçu des résultats atteints par nos programmes conjoints et offre un espace aux fonds, agences, programmes et entités du SNU opérant au Maroc pour présenter certaines de leurs réalisations phares qui ont contribué à l’atteinte des résultats du cycle.

Un des moments phare de l’année 2016 était l’organisation de la « Consultation nationale sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable au Maroc ». Cet évènement a rassemblé près de 500 personnes représentant plusieurs ministères et départements gouvernementaux, des institutions nationales, des acteurs du secteur privé, de la société civile et du monde universitaire. Les échanges ont été marqués par l’engagement de toutes les parties prenantes dans l’appropriation des ODD et la volonté d’entamer le processus d’adaptation des objectifs aux priorités nationales.

L’année 2016 a également été marquée par la finalisation du prochain cycle de l’UNDAF pour la période 2017-2021. L’élaboration de ce nouveau cycle de travail s’est étalée sur plus d’une année, dans un esprit de concertation continue entre le SNU et les partenaires nationaux.  L’UNDAF 2017-2021 est une contribution aux priorités nationales et aux engagements internationaux fixés par le gouvernement, notamment ceux liés à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030.  

Ce rapport est aussi l’occasion de remercier, au nom du Système des Nations unies, tous nos partenaires de mise en œuvre sur les plans technique et financier, au niveau gouvernemental et de la société civile, pour leur engagement et leur détermination pour l’atteinte des résultats escomptés pendant la période 2012-2016. Nous remercions également les membres des groupes d’Effets, des groupes thématiques et des groupes de travail pour les efforts fournis en matière de coordination tout au long de ce cycle.

Philippe Poinsot

Coordonnateur résident du Système des Nations unies au Maroc