UNDAF Maroc: Rapport Annuel 2018

UNCT- MA - RA UNDAF 2018 COVER small

Aperçu

Les Fonds, Agences, Programmes et Entités du Système des Nations Unies pour le Développement (SNUD) apportent leur soutien aux efforts de développement durable du Maroc dans le cadre du Plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (UNDAF). Ce dernier constitue une réponse conjointe du Gouvernement marocain, du Système des Nations Unies pour le Développement et des partenaires concernés aux priorités nationales de développement durable et inclusif. Avec un budget total de plus de 200 millions de dollars, le cycle actuel de l’UNDAF couvre la période allant de 2017 à 2021 et apporte un appui technique et financier ciblant six domaines stratégiques pour le Maroc.

  • Gouvernance démocratique et régionalisation avancée

Résultat attendu : Les partenaires institutionnels et de la société civile mettent en œuvre le processus de régionalisation avancée et les principes d’une gouvernance démocratique participative, sensible au genre et au handicap et fondée sur les droits humains, tels que consacrés par la Constitution et les engagements internationaux.

  • Développement inclusif durable

Résultat attendu : Les politiques publiques et stratégies nationales en matière de développement industriel, d’environnement et d’aménagement du territoire intègrent les principes d’une croissance économique et d’un développement inclusifs et durables.

  • Santé

Résultat attendu : La couverture sanitaire de la population, par des services de santé intégrés, de qualité et abordable, est renforcée.

  • Education

Résultat attendu : L’accès universel à une éducation et une formation de qualité, équitable et inclusive, est assuré.

  • Inclusion économique et réduction des inégalités et des vulnérabilités

Résultat attendu : Les politiques publiques et les stratégies nationales assurent la réduction des inégalités socio-économiques territoriales et de genre.

  • Développement rural inclusif, intégré et durable

Résultat attendu : Les acteurs nationaux mettent en œuvre une politique de développement rural, inclusif, intégré et durable.

--------------

Le cycle actuel de l’UNDAF s’aligne sur le programme gouvernemental 2017-2021 qui couvre cinq priorités : soutenir le choix démocratique et renforcer la régionalisation avancée ; assainir l'administration ; développer le modèle économique du Maroc ; promouvoir l'emploi et la cohésion sociale ; consolider le rayonnement du Maroc à l'échelle internationale.

Un dispositif institutionnel de gouvernance a été mis en place pour le suivi et la mise en œuvre de ce nouveau cycle. Il s’agit d’un Comité de Pilotage Conjoint et de six groupes de Résultats, ainsi qu’un dispositif de gouvernance interne composé de l’Equipe de Pays (UNCT) et appuyé par des groupes de travail inter-agences. L’UNDAF est opérationnalisé par le biais de plans de travail conjoints, élaborés par les groupes de Résultats pour chacun des Résultats attendus, dont ils assurent également le suivi.

Le Système des Nations Unies pour le Développement est engagé depuis 2018 dans un processus de réforme qui vise à mettre en place un Système plus intégré, capable de mieux œuvrer sur le terrain, avec des responsabilités mieux définies ainsi que des capacités, compétences et ressources mieux alignées aux Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030. La réussite de cette réforme permettra d’apporter un appui en politique de développement de haut niveau, plus intégré, de meilleure qualité en soutien à l’Agenda 2030 ; des résultats programmatiques et stratégiques majeurs et accrus grâce à une collaboration renforcée ; une collaboration régionale et transfrontalière améliorée ; une utilisation plus efficiente des ressources avec la réalisation d’économies substantielles, des relations renouvelées entre les Nations Unies et les Etats-membres, une visibilité du SNUD améliorée et plus de transparence et de qualité dans la mise en œuvre de nos interventions.

L’Equipe de Pays au Maroc est engagée dans le processus de la réforme depuis son adoption en 2018, notamment à travers une réflexion sur l’actuel cycle de l’UNDAF pour lequel une place centrale a été octroyée. Renommé « Cadre de Développement des Nations Unies pour le Développement Durable », il devient l’instrument principal de planification stratégique et de mise en œuvre de la réponse collective du SNUD aux besoins et priorités nationaux en alignement avec les ODD. Les nouvelles recommandations pour le nouveau Cadre de Coopération préconisent la production d’un « Bilan Commun de Pays » (CCA) qui définit le contexte de développement et les priorités nationales. Il s’agit d’en faire un cadre agile et flexible, actualisé régulièrement, qui permet de suivre et refléter les évolutions en matière de développement. Le nouveau Cadre de Coopération devrait également identifier les moteurs économiques de développement au niveau des pays afin d’appuyer une transformation économique inclusive et durable en veillant à ne laisser personne pour compte.

L’Equipe de Pays a entamé la réflexion pour intégrer certaines de ces recommandations dans le cycle actuel de l’UNDAF, en attendant de les prendre en compte intégralement dans le nouveau cycle de coopération pour la période 2022-2026.

Le présent rapport met l’accent sur les approches du SNUD menées de manière conjointe dans les domaines du suivi et reporting des ODD, évaluation et harmonisation des politiques publiques, migration, genre, jeunesse, handicap, lutte contre l’extrémisme violent et lutte contre le VIH/sida. Le rapport présente également les progrès vers l’atteinte des résultats de l’UNDAF en 2018.

L’Equipe de Pays s’est engagée en 2018 à faire partie des premiers pays pilotes pour l’adoption de la plateforme UN Info. Ce système en ligne répond aux nouvelles recommandations de la réforme et permet un suivi digitalisé de l’UNDAF ainsi que la visualisation interactive de ses activités, investissements et réalisations ; disponible en temps réel pour les partenaires et le grand public. Le processus de migration des données à partir de l’UNDAF et des plans de travail conjoints a été lancé en 2018 avec l’objectif de le rendre opérationnel en 2019.

Le budget total estimé de l’UNDAF 2017-2021 s’élève à 202 501 340 US$. Sur un budget total de 52 176 273 US$ pour l’année 2018, 45 224 015 US$ ont été dépensés. Le total des ressources mobilisées pour les années 2017-2018 est estimé à 64 191 238 US$. 

Les interventions programmées en 2018 ont chacune contribué au progrès vers l’atteinte des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) au Maroc. Sur le plan financier, en 2018, 17% des financement ont été alloués aux interventions ciblant l’ODD16 (paix, justice et institutions efficaces), 16% à l’ODD4 (éducation), 15% à l’ODD10 et 12% à l’ODD 8 (inégalité réduites).

Les déficits de financements pour l’année 2018 concernent les interventions qui ciblent principalement l’ODD 16 (Paix, justice et institutions efficaces) avec un déficit de financement à hauteur d’un 1M US$ et l’ODD 4 (Education de qualité) avec un déficit de financement de 3,7M US$.