Lancement d’un programme conjoint d’appui à l’évaluation des politiques publiques avec l’ONDH

Le Système des Nations unies au Maroc et l’Observatoire National du Développement Humain (ONDH) ont signé, vendredi 24 mars 2017, le programme conjoint « Appui à l’évaluation des politiques publiques en faveur d’un développement humain équitable ». Le programme conjoint a été signé entre Monsieur El Hassan El Mansouri, Secrétaire Général de l’ONDH, et le Système des Nations unies représenté par Monsieur Philippe Poinsot, Coordonnateur résident des Nations unies au Maroc ainsi que les représentants des six agences participant au programme : OMS, ONU Femmes, PNUD, UNFPA, UNICEF et UNODC.

Ce programme conjoint est un prolongement de l’appui des Nations unies à l’ONDH dans le domaine de l’évaluation des politiques publiques, entamé lors du précédent cycle de l’UNDAF 2012-2016. Il s’aligne avec l’agenda 2030 pour le développement durable et s’inscrit dans le cadre du nouveau cycle de l’UNDAF 2017-2021.

L’objectif de ce programme conjoint est d’améliorer l’impact des politiques publiques en matière de développement humain en améliorant le ciblage des populations les plus vulnérables, tout en veillant à l’intégration de la dimension genre. Il s’agit aussi d’ancrer au niveau national l’évaluation des politiques publiques ayant trait au développement humain. Le programme est axé autour de trois grands domaines de coopération :

  • Le renforcement et la territorialisation de la veille stratégique, notamment le système de suivi-évaluation des politiques de développement humain, pour une meilleure aide à la prise de décision en faveur des populations vulnérables ;
  • Le suivi et l’information autour de la situation du développement humain au Maroc sur la base d’évidences régulières issues d’études, de recherches et d’évaluations permanentes ;
  • Le renforcement de la culture et de la pratique de l’évaluation des politiques publiques en développement humain à travers le plaidoyer, le partenariat et la coopération sud-sud

Le lancement effectif du programme se fera le 1er avril 2017, sur une période de cinq années, avec un budget total de 4.015.000 dollars.