Engagement citoyen et patrimoine culturel : les jeunes innovent au Maroc et en Tunisie

Engagement citoyen et patrimoine culturel 1

« La culture donne à l'homme la capacité de réflexion sur lui-même. C'est elle qui fait de nous des êtres spécifiquement humains, rationnels, critiques et éthiquement engagés » (Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles, UNESCO, 1982). Agir pour protéger et valoriser son patrimoine culturel, c’est donc engager et activer pleinement notre humanité, notre rationalité, et notre dimension éthique. C’est en somme exercer son droit culturel en tant que citoyen(ne) en ouvrant des possibilités uniques de dialogue et de réflexion sur sa propre société, sur l’autre et sur soi-même.

C’est dans cet esprit que l’UNESCO a lancé en mai 2017 un appel à projets visant à mettre en lumière des modèles innovants d’engagement civique des jeunes pour protéger et promouvoir leurs patrimoines culturels au Maroc et en Tunisie. Cet appel fait suite à la conférence régionale « Patrimoine culturel et identités : perspectives de la jeunesse de la région arabe », organisée par l’UNESCO en mars 2017 en Tunisie, autour d’une question centrale : Dans une région où des transformations sociales bouleversent les donnes, où conflits et violence menacent, comment les jeunes utilisent-ils le pouvoir de la culture et des arts pour résister, préserver et (re)construire leur société et leurs identités multiples ? 

4 projets proposés par des organisations de la société civile menées par des jeunes ont été sélectionnés –  deux au Maroc et deux en Tunisie. 

Au Maroc, l’association l’Atelier de l’Observatoire mettra en place un « Musée collectif », résultant d’un travail artistique mené collectivement avec les jeunes des quartiers marginalisés de Casablanca. Il s’agira, à travers la création artistique, d’inciter les jeunes à redéfinir et repenser leurs rapports à leur patrimoine, à le partager, et à valoriser une mémoire collective au sein de leur communauté. Marges et centralité, vulnérabilité et création, mémoires et intersubjectivité, seront autant de questions ouvertes par ce projet.
Pour plus d’information : http://www.atelierobservatoire.com/

Au Maroc également, l’association Badira Culture Communication et Développement, et la plateforme « Marocopedia » piloteront dans la région de Tata  un recensement participatif du patrimoine culturel de la région, en impliquant activement un groupe de jeunes formés aux métiers de documentaristes/réalisateurs. Formations, encadrements, tournages, et sensibilisation de la communauté seront autant d’initiatives menées directement avec les jeunes en faveur de la sauvegarde et de la promotion du patrimoine culturel local.
Pour plus d’information : http://marocopedia.com/

En Tunisie, l’association Edifices & Mémoires créera un « Observatoire collaboratif du patrimoine » à l’initiative de jeunes lanceurs d’alerte citoyens formés aux techniques de recensement du patrimoine culturel menacé sur le territoire tunisien. Une plateforme internet dédiée, alimentée par une riche documentation réunie par les jeunes citoyens, permettra au public de découvrir des patrimoines méconnus et de se réconcilier avec son histoire. 
Pour plus d’information : http://www.edifices-et-memoires.com/

En Tunisie toujours, l’association Museum Lab mènera avec les jeunes un projet de création artistique alliant arts numériques et art urbain pour raconter les mythiques antiques liés au site d’Uthina. Mettant en dialogue arts contemporains et site archéologique, imagination et savoirs historiques, des universitaires, artistes et médiateurs culturels œuvreront ensemble à créer une scénographie inédite pour réinterpréter ce patrimoine culturel de grande valeur, et parfois négligé. 
Pour plus d’information : https://www.facebook.com/museumlabtunisie/

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du programme NET-MED Youth soutenu par l’Union européenne, et dont l’objectif principal est de consolider la participation citoyenne des organisations de jeunesse dans l’exercice des droits de l’homme et les libertés fondamentales. 

Retrouvez toutes les informations relatives au programme NET- MED Youth et suivez l’actualité de ces projets ici :
http://www.netmedyouth.org/  / Facebook  / Twitter