Objectifs de Développement Durable

Du 25 au 27 septembre 2015, les chefs d’états membres de l’ONU se sont réunis à New York à l’occasion du Sommet des Nations Unies pour adopter officiellement le nouvel agenda de développement durable à l’horizon 2030. Cet agenda, décliné en 17 Objectifs de Développement Durable, est entré en vigueur en janvier 2016.

 

Approuvé auparavant par les 193 États Membres de l’ONU, le programme proposé, qui a pour titre “Transformer notre monde : Le programme de développement durable à l’horizon 2030”, se compose d’une Déclaration, de 17 Objectifs de Développement Durable et de 169 cibles, d’une section sur les moyens d’application et le renouvellement du partenariat mondial, et d’un cadre d’examen et suivi. C’est le résultat d’un grand processus participatif étalé sur trois ans. Dans 193 pays, dont le Maroc, des milliers d’individus, d’organisations non gouvernementales et du secteur privé y ont participé.

 

Les Objectifs de Développement Durable s’appuient sur le succès des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ces derniers ont été à l’origine d’un grand mouvement de lutte contre la pauvreté, et serviront de tremplin pour les nouveaux objectifs adoptés. Ils ont également démontré qu’en fixant des objectifs mondiaux, nous pouvons réaliser d’énormes progrès et améliorer la qualité de vie de millions de personnes à travers le monde.

 

Les 17 objectifs sont universels et couvrent un large champ de développement durable afin de faire face aux défis complexes qui se posent dans le monde. Leur but est d’inciter à des actions pour édifier un monde plus durable, tout en s’assurant que personne ne soit laissé pour compte. Ces objectifs serviront de point de référence pour aligner les plans des pays sur leurs engagements mondiaux et guider leur action en faveur du développement pour les 15 prochaines années.  Les gouvernements, dont le Maroc, travaillent à l'élaboration de leurs propres indicateurs nationaux afin d’aider à suivre les progrès réalisés sur les objectifs et cibles. Afin d’atteindre ces objectifs, un partenariat mondial devra être mis en place, en parallèle avec une collaboration intersectorielle au sein des Etats.